COMPTE RENDU DE LA CAPD DU 15 MAI 2020

dimanche 17 mai 2020
par  snu31
popularité : 2%

COMPTE RENDU DE LA CAPD DU 15 MAI 2020 - Départs en Congé de Formation Professionnelle

En préambule de cette CAPD nous avons évoqué le contexte dans lequel cette instance se tenait et rappelé tous les dysfonctionnements liés à l’impréparation et à la précipitation de la réouverture des écoles :

Notre déclaration liminaire par ICI.

Lettre ouverte au maire de Toulouse réouverture des écoles toulousaines PAR LA

Lettre ouverte à l’IA-DASEN de la Haute-Garonne sur la réouverture des écoles le 11 mai PAR ICI

Secrétaire Général : Il ne partage pas notre analyse sur la reprise dans les écoles, même s’il reconnaît qu’il y a eu quelques tensions et des points de remise en question, l’institution a accompagné les équipes et cela s’est bien passé dans la plupart des endroits.

Pour le SNUipp-FSU 31, cette reprise s’est effectuée à marche forcée dans un temps ne permettant pas aux équipes de s’y préparer correctement et au détriment parfois du principe de précaution. Nous avons fait remonter les nombreuses inquiétudes et questions dont certaines encore sans réponse.

Voir Communiqué de presse - 12 mai : pré-rentrée dans les écoles : manque de réponses, inquiétudes et impréparation PAR ICI

De nombreux points restent encore sans réponse, alors que de nouvelles écoles s’apprêtent à ouvrir leurs portes. Le SNUipp-FSU 31 continuera à faire remonter toutes les difficultés rencontrées et à exiger des conditions de reprise à la hauteur des enjeux.

L’administration rappelle que l’obligation des services des enseignant.es doit être respectée et que si les équipes pensent que l’organisation arrêtée dans le protocole de reprise remet en cause des obligations horaires du travail des enseignants, il faut le faire remonter. Quand on est en présentiel, il n’y a plus de distanciel qui tienne. On ne doit la continuité pédagogique qu’aux enfants qui ne reviennent pas à l’école. Pour ceux/celles qui reviennent, les enseignant.es peuvent leur donner du travail pour les jours à la maison.

SNUipp-FSU 31 : Cela ne tient pas car dans la majorité des cas tous les élèves ne reprennent pas, il y a donc des élèves en présentiel et d’autres en distanciel…

Mme Méry : A étudier école par école, mais c’est une question d’organisation interne de l’équipe. Le collectif peut trouver des solutions. Les remplaçants aussi peuvent être sollicités. Les enseignant.es savent enseigner même dans ces circonstances complexes. C’est bien de l’enseignement qui est dispensé. M. Faisy estime que cette première semaine était centrée sur l’apprentissage des gestes barrières, ce qui sera utile pour la rentrée de septembre.

SNUipp-FSU 31 : Cela repose sur les équipes qui en urgence mettent en place de nouvelles organisations pédagogiques. Dans ce contexte inédit, les équipes n’ont pas de temps pour penser l’École, et ce n’est pas la circulaire du 4 mai de notre ministre qui va nous y aider : l’organisation imposée par le protocole sanitaire : distanciation physique, impossibilité de jeux collectifs… n’y est même pas désignée comme source majeure de difficulté. Circulaire qui témoigne une nouvelle fois de la déconnexion totale des prescriptions ministérielles et de la réalité du terrain..

Voir notre article : Et la reprise pédagogique ?

DÉPARTS EN CONGÉ de FORMATION PROFESSIONNELLE

Départs prévus à partir du 1er septembre 2020 : 17

Très fort taux de demande 216 candidatures. + 50 % par rapport à l’année précédente.

Pour le SNUipp-FSU 31, cette hausse des demandes est révélatrice d’une part du besoin de formation des collègues et d’autre part d’une politique de management qui s’assoit sur les droits des personnels : refus massifs des temps partiel et demande de disponibilité sur autorisation… L’année prochaine, celles et ceux qui en seront à leur 4e demande ne seront même plus assuré.es d’obtenir leur congé de formation professionnelle au vu du nombre de demandes et du peu de départs.

  • 190 mois à disposition : 160 pour la campagne classique, 30 réservés pour examiner des situations spécifiques (l’an dernier 196 mois.)
  • 9 reports sur la campagne précédente qui s’expliquent par le caractère mathématique de l’instruction des dossiers. La répétition des demandes étant un des facteurs principaux. Sur ces 9 reports, 6 se sont réinscrit.es cette année.
  • Proposition de 17 départs, qui sont classés par ordre de barème.
  • Une fois ces personnes informées par l’administration la semaine du 18 mai, elles disposeront de 2 semaines pour demander un report si elles le souhaitent. L’administration se tournera dès réception d’une demande de report vers la liste complémentaire.
  • Les agents seront prévenus sur leur boîte professionnelle.
  • Le barème pour l’année suivante est maintenu même si les personnes en liste complémentaires se retirent.

Nous avons exposé les situations particulières de collègues dont nous avions les dossiers et les en avons informé.es.

  • Pour les demandes spécifiques, la DPE 5 fera un retour dessus ultérieurement.

Agenda

<<

2020

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois