Courriel AVS-EVS n°1

mercredi 7 septembre 2011
par  snu31
popularité : 2%

AVS CO : toujours non au passage à 80 % !

Nous l’avons appris à la toute fin de l’année passée : l’inspection académique du 31 décidait de faire passer toutes les AVS CO de 100 à 80 % de temps de travail. Très vite, un premier rassemblement avait été organisé devant l’inspection ASH. Nous avions convenu d’une réunion le 31 août.
A cette occasion, les participants étaient tous d’accord pour poursuivre la mobilisation. Nous avons décidé de convoquer une nouvelle réunion le 7 septembre pour permettre l’information de toutes et tous dans les établissements.

Pour le retour à 100 % des AVS-CO

A la fin de l’année scolaire 2010-2011, l’administration a pris la décision de faire passer les AVS-CO de 100 à 80 % de quotité horaire. Cette décision est scandaleuse !
Elle l’est d’abord pour des personnels, qui, payés au SMIC se retrouvent parfois forcés de refuser la signature de renouvellement du contrat. Elle témoigne d’une méconnaissance des nécessités liées au travail pendant le temps de classe comme en dehors.
Elle l’est aussi du point de vue des enseignants, en premier lieu les collègues des ULIS mais aussi tous ceux qui incluent ses élèves dans leur classe.
Enfin, elle est la énième manifestation du manque de respect pour les élèves à besoin particulier et leurs familles.
Pour toutes ces raisons rapidement exposées, le SGEN-CFDT, SUD éducation et le SNUipp-FSU appellent, avec les personnels à se réunir :

Mercredi 7 septembre à 14 heures au local de la FSU 52, rue Jacques
Babinet Métro ligne A station Mirail Université.

A l’appel du SGEN CFDT, CGT Educ’action, SUD Education, SNES-FSU, SNUipp-FSU

Démarche devant les Prud’hommes.

Les collègues ont reçu leur convocation pour le 14 septembre. Nous verrons bien si l’administration, comme il est probable demande un report.
Nous profitons de l’occasion pour rappeler que la section du SNUipp est à la disposition de toutes celles et de tous ceux qui se voient opposer un non renouvellement de leur contrat. Il apparaît de façon générale que les obligations de formation (ou immersion) ne sont pas respectées par l’employeur. N’hésitez pas à nous contacter.
Une réunion est prévue mercredi 7 septembre à 17 heures, 52 rue Jacques Babinet pour faire le point.

Où en est-on sur les contrats aidés ?

8787 nouveaux contrats aidés sont attendus dans les écoles pour cette rentrée. L’an passé, 6314 emplois aidés ont été supprimés. En Haute Garonne les contrats d’EVS Aide administrative sont en voie de disparition. Les recrutements se font pour l’essentiel sur les missions d’inclusion. Malgré cela, de nombreux enfants ne pourront pas effectuer leur rentrée faute d’AVSi. 233 élèves déjà accompagnés ou en attente l’an dernier ne seront pas accompagnés dès cette rentrée, et devront attendre plusieurs semaines (ou plusieurs mois).
Du côté des A.S. (Assistants de Scolarisation) 2000 devraient être recrutés nationalement à cette rentrée. A terme, si on croit la note de la DGESCO B1-3 n°11-0018-B1 ils ont vocation à remplacer les CAE-CUI. Le moins que l’on puisse dire c’est que ce n’est pas pour demain puisque la Haute-Garonne devrait en recruter une quarantaine seulement, à comparer à plus de 400 AVS-I sous CAE-CUI.
Le SNUipp FSU rappelle son exigence de sortir des dispositifs de contrat aidé et autres contrats précaires. L’aide administrative comme l’accompagnement des élèves à besoins particuliers correspondent à des besoins pérennes et à de vrais métiers. Nous revendiquons des emplois statutaires et qualifiés pour réaliser ces missions.
Concernant les EVS Aides administratives, voilà ce que l’on pouvait lire dans la note de la DGESCO datée du 4 juillet :
"Il vous est donc demandé de prendre, dès maintenant, les mesures suivantes : . procéder en priorité au recrutement des assistants de scolarisations et aux renouvellements et recrutements supplémentaires de contrats aidés de manière à répondre aux prescriptions des MDPH dès la rentrée 2011 ; ... s’agissant des contrats correspondant aux assistants administratifs de directeurs d’école et aux autres fonctions, ne procéder à aucun recrutement ni renouvellement, y compris pour les contrats n’ayant pas atteint la durée maximum."
On est bien loin des effets d’annonce qui promettaient que chaque directeur ou directrice retrouveraient son aide administrative !

Syndiquez-vous au SNUipp-FSU, un outil au service de tous


Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois