Comité de Défense de l’Education Nationale

lundi 26 septembre 2011
par  snu31
popularité : 1%

Le Comité de Défense de l’Education Nationale de Haute -Garonne appelle à se mobiliser

Elus des collectivités territoriales, parlementaires, représentants des parents d’élèves, des personnels de l’éducation, des associations complémentaires de l’Ecole Publique laïque, rassemblés au sein du Comité de Défense de l’Education Nationale de Haute-Garonne alertent l’opinion concernant les conséquences des suppressions de postes sur les conditions d’apprentissage et d’accueil des enfants, de travail des personnels, et leur impact pour les collectivités et les familles.

Des chiffres...

80 000 postes supprimés sur 5 ans soit près de 10% du personnel de l’éducation nationale. Dans l’académie, 32 postes d’enseignants supprimés pour 2 513 élèves supplémentaires dans le second degré. 150 postes supprimés pour 1433 élèves supplémentaires en primaire. Ces chiffres illustrent les choix politiques de désengagement de l’état dans notre système éducatif alors même que la France investit 14% de moins que la moyenne des pays de l’OCDE dans son Ecole (selon l’OCDE elle même !).

… qui ont une traduction bien concrète

Ces chiffres se traduisent au quotidien dans les établissements scolaires. S’y ajoutent les effets d’une politique éducative régressive.

* Des classes surchargées en primaire comme dans le secondaire. Il faudrait par exemple 420 classes de plus dans le 1er degré pour ramener la moyenne à 25 par école.

* Des moyens d’aide aux élèves les plus en difficultés supprimés. 81% des RASED sont incomplets.

* L’école maternelle mise à mal. La scolarisation des moins de 3 ans a quasiment disparu.

* Des remplacements de personnels non assurés. Des milliers de journées de classe et d’heures de cours ne sont pas assurées pour les élèves.

* Une formation -tant initiale que continue- des enseignants sinistrée. Des dizaines de stagiaires non formés devant les classes dès le 1er jour de la rentrée.

* L’accueil des élèves en situation de handicap qui ne se fait toujours pas dans de bonnes conditions. Accompagnements partiellement ou non assurés, personnels précarisés, classes trop chargées...

* Des dotations budgétaires de l’Etat en forte baisse :

- Les crédits pour l’achat des livres scolaires fortement réduits : des centaines d’élèves sans livres à la rentrée.

- Les fonds sociaux permettant d’aider les élèves en difficulté financière, quasiment supprimés.

* Une prise en charge des élèves sur tous les temps de vie dans l’établissement mal assurée. Manque de personnels Education Nationale et précarité, restriction des financements...

* Une diminution du temps scolaire néfaste et des rythmes quotidiens inadaptés aux rythmes des enfants...

Face à cette situation catastrophique, le Comité de défense se prononce :

  • Pour l’accès de tous au Service Public laïque d’éducation dans de bonnes conditions en tous points du territoire : pas une classe ne devrait avoir plus de 25 élèves.
  • Pour une Ecole gratuite pour tous.
  • Pour une Ecole à l’écoute des besoins des enfants et favorisant leur épanouissement.

Cela exige un autre budget, cela exige que l’Ecole redevienne la première priorité !! Le Comité de Défense de l’Education Nationale de Haute-Garonne appelle la population à se mobiliser fortement sur tous les territoires pour la défense de l’Ecole Publique.


Agenda

<<

2018

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

RÉSEAUX SOCIAUX

lundi 31 août 2015

RÉSEAUX SOCIAUX

PNG - 9.5 ko

Retraite

lundi 18 mai 2015

RAPPEL RETRAITE : RENVOI DES PIÈCES POUR LE 7 juillet 2018

La circulaire rectorale du 8 mars 2018 ICI précise que les pièces à fournir pour le départ à la retraite le 1er septembre 2019 doivent parvenir pour le 7 juillet 2018 dernier délai ! Lire l’article et pièces pour le dossier ICI

Formulaire à renseigner (pour les syndiqués du SNUipp-FSU 31) pour demander le calcul de votre pension :

Pour renseigner le formulaire, n’hésitez pas à vous référer à vos données personnelles figurant sur I-Prof.

Si vous avez occupé ou occupez les fonctions de direction, précisez la durée dans la rubrique "Remarques complémentaires".

Voir aussi : Retraite : connaître la loi adoptée

Remplacement

vendredi 27 février 2015

La situation se dégrade dans le département. Le SNUippFSU encourage les collègues à signaler systématiquement les remplacements non effectués. Pour cela, remplir l’enquête en cliquant ICI.