FSU, ces 35 derniers jours

A l’origine, la FSU est une fédération syndicale constituée de syndicats nationaux généraux, de (...)



vendredi 3 août 2018

  • Pas de vacances pour Cap22 à l'éducation nationale...

    L'opération « CAP22 » lancée par le gouvernement sur l'avenir de la Fonction publique se traduit par des annonces ministérielles unilatérales concernant l'éducation nationale et ce en plein été...

    Un nouvel exemple du peu de cas que le gouvernement fait du dialogue social avec les représentants des personnels.

    Le Premier ministre a en effet fait état hier, par communiqué, des orientations décidées pour l'Éducation nationale.

    Nombre d'entre elles ont déjà été dévoilées par le Ministre de l'Éducation nationale (réforme territoriale, formation...) et sont déjà prévues à l'agenda social de ce ministère. Par contre, d'autres n'avaient été abordées en aucune manière (profilage des postes, création d'une agence d'évaluation…).

    Ce communiqué confirme une orientation que la FSU ne partage pas : fusion des académies qui risque de dégrader le service public et qui préfigure une régionalisation accrue de la politique de l'éducation Nationale, profilage des postes, développement des parts individualisées des rémunérations…, autant de fausses solutions aux problèmes d'attractivité des métiers de l'enseignement.

    D'autres mesures restent floues : « pré recrutements », moyens et modalités pour la formation continue, définition de la « RH de proximité », architecture de la formation initiale des enseignants.

    Pour prétendre répondre aux enjeux, le gouvernement choisit des projets axés sur l'individualisation des personnels, une gestion plus technocratique du système éducatif donnant de plus en plus de poids au local.

    Le gouvernement évite de répondre à bien des questions comme celle des moyens à mettre en œuvre : créations de postes nécessaires, revalorisation des conditions de travail, des rémunérations, véritable développement de la formation initiale et continue. Pour la FSU la qualité du service public d'éducation est indispensable pour réduire les inégalités sociales et territoriales.

    Porteuse depuis toujours d'un réel projet éducatif au service de la réussite de tous les élèves, et défendant l'expertise professionnelle des personnels, enseignants et non-enseignants, et leurs métiers, la FSU demande au Ministre de L'éducation à être reçue dès la rentrée pour faire le point sur ces mesures, et l'ouverture de discussions avec les organisations syndicales sur chacun de ces sujets.


jeudi 2 août 2018

  • Halte au blocus de Gaza : la Flottille de la liberté doit passer !

    Ce dimanche 29 juillet, l'Awda, navire amiral de la flottille partie cette année de Suède et de Norvège, a été intercepté par la marine israélienne, et détourné vers le port israélien d'Ashdod. Son équipage et ses passagers ont été arrêtés et sont actuellement détenus en Israël.

    Après Salah Hamouri détenu sans procès depuis de nombreux mois, c'est Sarah Katz, membre de l'équipage de l'Awda, citoyenne française également, qui a été emprisonnée en Israël, et depuis peu libérée. Pour ces deux situations, le silence du gouvernement est assourdissant et la protection consulaire absente.

    La Flottille doit passer. l'Awda doit être restituée pour pouvoir aller à Gaza, et son équipage et ses passagers doivent être libérés.

    Et la « Freedom », le voilier qui va la suivre dans quelques heures, ne doit pas faire l'objet d'un acte similaire.

    La FSU, membre du collectif pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens, demande au gouvernement français d'agir dans ce sens, de toute urgence et publiquement, en prélude à une indispensable intervention, ferme et assortie de sanctions, pour la levée du blocus de Gaza.

    Le gouvernement français doit agir pour que cesse le scandale que constitue ce blocus.

    Il est temps que la communauté internationale s'exprime avec force et rappelle Israël à ses devoirs. Elle ne doit pas laisser indéfiniment son gouvernement et son armée agir et violer le droit international en toute impunité. Cela passe aussi par l'arrêt de toute coopération économique jusqu'à ce qu'Israël respecte enfin le droit international et s'y soumette.


mardi 24 juillet 2018

  • Drôle d'été...

    Un rapport sur le devenir de la Fonction publique qui ne devait pas sortir, finalement publié par la presse sans que le gouvernement n'en fasse le moindre cas.
    Et maintenant l'affaire Benalla à la place des débats prévus sur la réforme constitutionnelle....

    Drôle d'été décidément où le silence du gouvernement s'ajoute au « je fais ce que je dis ». C'est aussi toute la limite d'une méthode qui consiste à gouverner seul, sans, voire contre, les corps intermédiaires, et particulièrement les organisations syndicales en ce qui concerne la Fonction publique. Une fragilisation évidente de notre démocratie.
    Alors dès la rentrée, il sera à nouveau indispensable de faire entendre nos voix, de nous engager au quotidien pour nos métiers, nos conditions de travail, l'avenir des services publics au service des usagers, pour faire vivre la démocratie sociale...

    D'ici là, bel été à toutes et tous !


samedi 21 juillet 2018

  • Action publique 2022 : lever le voile monsieur le Ministre !

    Depuis quelques jours la presse se fait l'écho du rapport Action publique 2022, rapport tenu secret par le gouvernement.

    A l'origine, la remise de ce rapport devait être l'occasion pour le gouvernement d'annoncer sa politique pour la Fonction publique et la situation faite à ses agent-es. Puis ce fut des reports incessants, puis un long silence jusqu'à la décision de ne pas le publier…

    Sans assumer publiquement la teneur de ce rapport, le gouvernement en a déjà largement anticipé certaines préconisations dans son document d'orientation « Refonder le contrat social avec les agents » : recours accru au contrat, remise en cause des CAP, réduction du périmètre de services, management au service de l'individualisation contre l'intérêt général…Toutes ces attaques contre les agent-es et les statuts constituent de nouvelles mises à mal des services publics et de leurs missions d'intérêt général. Une orientation que la FSU réfute absolument car elle ne permet pas de répondre aux besoins de la population sur la base de valeurs comme celles de l'égalité et de la solidarité sur l'ensemble du territoire.

    C'est aussi une orientation qui dégraderait les conditions d'emploi et de travail des plus de cinq millions d'agent-es.

    La FSU estime que le suspens a maintenant assez duré ! Le rapport étant désormais publié, le gouvernement ne doit plus tarder pour dévoiler ses intentions réelles pour l'avenir de la Fonction publique et de ses agent-es.

    C'est aussi une question de respect vis à vis des organisations syndicales représentatives des personnels.


lundi 16 juillet 2018

  • Ne pas bouder son plaisir

    Depuis hier, c'est la fête un peu partout pour honorer la victoire des Bleus. Une ferveur populaire qui dépasse certainement l'amour du foot. Dans une période ou les perspectives manquent ou pour trop de jeunes et de citoyens le quotidien n'est pas rose, cela fait du bien de se dire qu'il y a des possibles, de fêter enfin une victoire. Celle de sportifs, de jeunes sportifs. Et c'est déjà la jeunesse qui se retrouve dans ces héros d'une coupe du monde, une jeunesse, comme toutes les jeunesses, en quête de rêve, de lendemain.
    Et puis oui cela fait du bien de se dire qu'ensemble bien des choses nous unissent. Un moment où émotions et valeurs se mêlent. Champion du monde... il y a tant à faire... Oui ça fait rêver... Alors, pour une fois, ne boudons pas notre plaisir !


jeudi 12 juillet 2018

  • CSE : la communauté éducative dénonce la méthode du ministre

    Les syndicats de la FSU , le SE-Unsa, l'Unsa-éducation, A & I Unsa, , la CGT-éduc'action, Solidaires, Sud-éducation, la FNEC-FP-FO et les organisations lycéennes et étudiantes SGL, l'Unef ainsi que la FCPE ont quitté la séance du Conseil supérieur de l'éducation suite au refus de l'administration de retirer les projets de modifications des programmes de 2016 de l'ordre du jour. Pour les mêmes raisons, les syndicats de la CFDT ont refusé de siéger à ce même CSE du 12 juillet 2018.

    Ils ont collégialement dénoncé la méthode de travail, l'absence de concertation, de consultation comme la politique autoritaire et la vision idéologique de l'école qui entrent en contradiction avec l'école de la confiance ou le pragmatisme prônés dans les médias.

    Depuis un an la distance entre le discours et la manière de procéder de ce ministère constitue un empêchement à une évolution de l'école qui permettrait d'enrayer les inégalités et de faire réussir tous les élèves.

    La communauté éducative réclame que l'école ne soit pas l'affaire de partis pris mais l'objet de débats appuyés sur les travaux de la recherche et la concertation avec ceux qui sont directement concernés. L'école a besoin de temps, de sérénité, de réelle confiance et de moyens pour lui permettre d'être le lieu d'émancipation et de réussite de tous les élèves.

    Paris le 12 juillet 2018


Agenda

<<

2018

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

RÉSEAUX SOCIAUX

lundi 31 août 2015

RÉSEAUX SOCIAUX

PNG - 9.5 ko

Retraite

lundi 18 mai 2015

RAPPEL RETRAITE : RENVOI DES PIÈCES POUR LE 7 juillet 2018

La circulaire rectorale du 8 mars 2018 ICI précise que les pièces à fournir pour le départ à la retraite le 1er septembre 2019 doivent parvenir pour le 7 juillet 2018 dernier délai ! Lire l’article et pièces pour le dossier ICI

Formulaire à renseigner (pour les syndiqués du SNUipp-FSU 31) pour demander le calcul de votre pension :

Pour renseigner le formulaire, n’hésitez pas à vous référer à vos données personnelles figurant sur I-Prof.

Si vous avez occupé ou occupez les fonctions de direction, précisez la durée dans la rubrique "Remarques complémentaires".

Voir aussi : Retraite : connaître la loi adoptée

Remplacement

vendredi 27 février 2015

La situation se dégrade dans le département. Le SNUippFSU encourage les collègues à signaler systématiquement les remplacements non effectués. Pour cela, remplir l’enquête en cliquant ICI.

S’abonner à la liste de diffusion

vendredi 18 avril 2014

Je m’abonne à la liste de diffusion http://list.snuipp.fr/mailman/listi...