Débuts de Carrière : Quelle organisation dans les écoles pour la rentrée 2022 ?

mercredi 11 mai 2022
par  snu31

Suite à de nombreuses sollicitations de la FSU-SNUipp 31, en instances, audiences, et échanges mails, nous avons obtenu des réponses de l’administration à nos questions concernant les débuts de carrière.

_____ Alternant.es 2021/2022 :

Pour l’instant, le bilan de cette première année d’alternance n’a pas été fait. Il devrait être fait en juin.

L’année prochaine, les alternant.es effectueront les décharges de direction des écoles 6, 7 et 8 classes pour éviter de renouveler l’organisation chaotique des stages massés de cette année. Les périodes de concours seront anticipées avec la récupération des 4 semaines sans décharge de direction inscrites dans le plan de formation.

Les indemnités pour les stages massés seront versées "à la fin de l’année scolaire" (l’administration nous avait précédemment affirmé que cela serait fait en mars ou avril).

_____ Contractuel.les 2021/2022 :

Environ 250 enseignant.es contractuel.les ont été recruté.es cette année. Le niveau de recrutement a été abaissé, de bac+5 à bac+2.

Ils et elles sont affecté.es sur des postes d’enseignant.es ordinaire, en RPE et REP+, en ULIS école.

Pour la rentrée 2022/2023, l’administration prévoit un vivier de contractuel.les pour pallier la problématique du remplacement.

_____ PES et alternant.es pour l’année 2022/2023 :

Nous avons interrogé l’administration sur les critères de sélection des écoles qui accueilleront des stagiaires et/ou des alternant.es.

M2 alternant.es 2022/2023

Le recrutement des M2 alternant.es se fera par candidature dématérialisée.

L’an prochain, les M2 alternant.es seront affectés sur des décharges de direction à 33%, soit 1 jour 1/2 par semaine. Les écoles de 6, 7 et 8 classes sont donc concernées.
Choix des écoles accueillant des alternant.es : Aucun autre critère n’a été observé par l’administration pour le choix des écoles. Pour l’instant, 85 berceaux ont été identifiés mais l’administration prévoit d’en retirer certains.
Les alternant.es ne devraient pas être affectés sur des classes de PS ou de CP.
La FSU-SNUipp 31 demande à ce qu’une communication officielle soit faite sur ce cadrage départemental.

PES 2022/2023

Les lauréat.es du CRPE 2022 seront affecté.es sur des supports de stage selon 2 modalités :

  • 2 stagiaires non titulaires d’un M2-MEEF à mi-temps sur la même classe, avec une alternance de 2 semaines classe/2 semaines INSPE.
  • 1 stagiaire à temps plein si déjà titulaire d’un M2-MEEF

Pour les PES à temps plein, les textes prévoient de 10 à 20 jours de formation, sur la base d’une "décharge d’enseignement".
La FSU-SNUipp 31 a demandé comment cette formation serait organisée.
L’administration nous répond qu’une harmonisation académique est en cours de construction.

Choix des écoles accueillant des PES : L’administration nous informe que les écoles ont été choisies "en fonction du climat scolaire".
135 supports ont été gelés mais certains seront retirés.
Suite à la demande de la FSU-SNUipp31 concernant certains postes berceaux qui posaient problèmes (plusieurs postes sur une même école, postes en REP et REP+, cumul de postes alternant.E et PES sur une même école...)
L’administration nous répond que sur les 135 berceaux retenus, tous ne seront pas utilisés, mais que certaines écoles sont tout à fait « accueillantes » même en REP+.

En fonction des résultats du CRPE, seront supprimés en priorité :

  • les doublons
  • les postes dans les petites écoles REP+
  • les écoles concernées par des mesures de carte scolaire
  • les écoles accueillant à la fois des alternant.es et des PES (sur ce dernier point, 33 écoles sont concernées, tous ne seront pas supprimés).

Ces postes ne seront donc pas proposés au mouvement.

Par ailleurs, l’administration nous informe que les PES ne devraient pas être affectés sur des classes de PS ou de CP.
La FSU-SNUipp 31 demande à ce qu’une communication officielle de ce cadrage départemental soit faite.

_____ Accompagnement des stagiaires et contractuel.les :

La FSU-SNUipp 31 a demandé à l’administration des précisions sur l’accompagnement des futur.es débuts de carrière, afin que les collègues puissent se projeter dans leurs missions pour la prochaine rentrée. L’accompagnement devrait être organisé comme suit :

  • les PEMF : accompagneront les PES (temps plein et mi-temps), les M2 alternant.es
  • les MAT acompagneront les M2 non alternant.es
  • les CPC accompagneront les contractuel.les ordinaires.

_____ Rémunération et indemnités des formatrices-teurs

  • La FSU-SNUipp31 continue à dénoncer la différence de rémunération entre les PEMF qui accompagnent des étudiant.es M2 alternant.es et celles et ceux qui accompagnent des PES.Nous avons demandé que le même montant soit versé à l’ensemble des PEMF.

L’administration nous répond que la réglementation prévoit un niveau de rémunération différencié selon l’accompagnement assuré.

  • L’ISAE est versé à 66% aux enseignant.es PEMF alors qu’elles et ils ont la charge de la classe en totalité. La FSU-SNUipp31 demande le versement à taux plein.

L’administration nous répond que les décharges de service des PEMF ont pour effet de proratiser l’ISAE à hauteur de la quotité de service. La réglementation ne prévoit pas de versement de l’ISAE à taux plein pour ces agents.

  • Les CPC ne touchent pas les primes éducation prioritaire alors que dans certains départements elles sont versées au prorata du nombre d’écoles REP ou REP+ de la circonscription. La FSU-SNUipp31 demande que cela s’applique aussi en Hte-Garonne.

L’administration nous répond que les CPC n’entrent pas dans le champ d’application des régimes indemnitaires liés à l’éducation prioritaire.

  • Lors du conseil de formation de juillet 2021, il nous avez été annoncé le versement d’une indemnité pour les directrices-teurs déchargé.es par des M2 alternant.es. Qu’en est-il ?

Réponse de l’administration : Le M2 alternant est positionné sur la journée de décharge du directeur. La réglementation ne prévoit pas d’indemnité dans ce cadre. Néanmoins, la cellule coordination paye a saisi le bureau DAF C3 dans ce cadre ; pas encore de retour.

  • Le versement d’une indemnité pour les MAT qui accueillent tout au long de l’année des M2 non-alternant.es avait été annoncé. Le décret n° 2010-235 du 5 mars 2010 prévoit une rémunération de 150 euros par M1 et 300 euros par M2, montants annoncés en réunion d’information l’année dernière. Or les MAT n’ont reçu aucune information et il n’existe pas de circulaire départementale. Dans d’autres départements, les montants alloués sont bien clarifiés par circulaire. Ce que la FSU-SNUipp31 a demandé.

Réponse de l’administration : La cellule coordination a saisi la DAF C3, bureau des rémunérations. Nous demeurons dans l’attente de consignes de l’administration centrale.