Réforme de la formation : qu’en disent les collègues qui la vivent ?

lundi 13 juin 2022
par  snu31

La réforme de la formation initiale Blanquer, entrée en vigueur en septembre 2021, a projeté de nouveaux profils d’enseignant·es non titulaires en responsabilité de classe dans les écoles.

En effet, un statut d’étudiant·es contractuel·les alternant·es a été instauré. Ces étudiant·es en Master 2 Métiers de l’Enseignement, de l’Education et de la Formation (M2 MEEF), préparent le Concours de Recrutement de Professeurs des Ecoles tout en validant leur Master, et se sont vu confier une classe en responsabilité à tiers-temps (1/4 temps dans une classe à l’année + 2 stages massés dans d’autres écoles).

Par ailleurs, la pénurie croissante d’enseignant·es et la politique du ministère ont conduit à un recrutement important de contractuel·les, pour qui le niveau d’études exigé a été abaissé du M2 (bac+5) à la L2 (bac +2) ; et qui se sont retrouvés en classe sans formation.

Alors que la fin d’année approche, nous sommes allé·es à la rencontre de ces collègues-étudiant·es, de directrices·teurs ou encore de formatrices·teurs qui ont accompagné ces contractuel·les tout au long de l’année.



Entretien avec deux M2 contractuels alternants.

Deux étudiants de M2 qui font partie de la première "promo" de contractuels alternants reviennent sur leur année, les difficultés rencontrées et les points positifs de cette formation.
Lire l’entretien ici.

Entretien avec une directrice ayant accueilli une alternante contractuelle cette année.

Lire l’entretien ici.

Entretien avec des Maitres Formatrices : "Entre PES et alternant·e·s : « La réalité de la classe n’est pas la même » "

La FSU-SNUipp 31 s’est entretenue avec quatre maîtres-formatrices de la Haute-Garonne. Ces collègues donnent leur point de vue sur les difficultés que rencontrent les enseignant·e·s non titulaires dans leurs classes, l’évolution de la formation en lien avec les changements dans le recrutement et donnent quelques pistes de réflexion pour améliorer l’accompagnement des non-titulaires dans le cadre politique actuel.

Lire l’entretien ici.

Entretien avec une Conseillère Pédagogique de Circonscription -
Formation des contractuels : « Le cadre, c’est qu’il n’y en a pas »

Une conseillère pédagogique de circonscription donne son point de vue sur les difficultés que rencontrent les enseignant·e·s non titulaires dans leurs classes, et en particulier les enseignant·e·s contractuel·le·s, l’évolution de la formation en lien avec les changements dans le recrutement et donne quelques pistes de réflexion pour améliorer l’accompagnement des non-titulaires dans le cadre politique actuel.

Lire l’entretien ici.

_


Documents joints

Entretien CPC
Entretien CPC
Entretien Alternants
Entretien Alternants
Entretien Directrice
Entretien Directrice
Entretiens PEMF
Entretiens PEMF

Navigation

Articles de la rubrique

  • Réforme de la formation : qu’en disent les collègues qui la vivent ?