Le SNUipp-FSU 31 rencontre une nouvelle fois la mairie de Toulouse

mardi 20 novembre 2018
par  snu31

L’année dernière, le SNUipp-FSU a rencontré 3 fois Mme Lalane de Labadère, l’élue à l’éducation de la mairie de Toulouse, pour porter les revendications des équipes. Mercredi 14 novembre, nous avons une nouvelle fois porté auprès de la mairie de Toulouse, nos revendications liés à vos retours aux enquêtes : charte des métiers, déménagements, travaux, commandes …

Présent-es à cette audience :

Mme Lalane de Laubadère, 4°adjointe chargée des affaires scolaires, Mme Chabaud, directrice de l’éducation

Mr Argenton, chef de service gestion des personnels

Charte des métiers :

Le SNUipp-FSU 31 : L’an passé, les équipes se sont épuisées dans des négociations lors des réunions de régulation pour un résultat insatisfaisant : toujours moins de temps de présence d’ATSEM dans les classes. Même si les collègues font moins de retour, les difficultés n’ont disparu mais les équipes se sont organisées et adaptées pédagogiquement et ont absorbé une réforme qui sur le terrain, a dégradé les conditions d’enseignement : il y a moins de moyens pour le temps scolaire consacrés par la mairie ! Lors de notre rencontre avec la mairie de Toulouse en mai, un bilan devait être fait et « les bonnes pratiques » devaient être généralisées par des réunions à destination des directeurs-trices CLAE. Qu’en est-il ?

La mairie : Les moyens sont stables et il n’y a pas de baisse du nombre d’agents.

La baisse du nombre d’ATSEM dans les classes sur le temps scolaire est un fait objectif.

Le bilan n’est toujours pas terminé. Il a commencé en début d’année scolaire avec un questionnaire à destination de 100% des agents, des réunions organisées par métiers (ATSEM, AT, direction CLAE …) et des réunions organisées par territoire avec par école 1 représentant par métier. Les premiers retours des agents sont plutôt positifs même si évidemment certains retours se recoupent avec les remontées des écoles. Le bilan prendra aussi en compte les courriels reçus par la mairie de la part des écoles et des parents d’élèves et les retours faits par le SNUipp-FSU 31 lors des différentes audiences. Un questionnaire devrait aussi être envoyé aux équipes pédagogiques mais la mairie attend l’accord de la DASEN. La phase de recueil des retours est avancée et la phase d’analyse commence. Ensuite, il pourra y 2 types d’ajustements :

• En cours d’année pour les évolutions qui n’ont pas de conséquence sur l’organisation globale. • A la rentrée 2019, si les ajustements nécessitent une réorganisation plus globale.

Nous faisons remarquer qu’à aucun moment la mairie n’a envoyé la charte des métiers aux équipes enseignantes.

Concernant la généralisation des bonnes pratiques, la mairie a organisé une réunion en juin avec les directions CLAE et un guide est en cours de réalisation. Par exemple : il n’est pas écrit dans la Charte des métiers que la réunion hebdomadaire des ATSEM doit se tenir en équipe entière et toutes les semaines. D’autres organisations sont possibles.

Concernant les gros problèmes de remplacement : La charte des métiers ayant été faite à moyen constant, les problèmes liés à l’absence des ATSEM et des AT non remplacées se multiplient.

La mairie reconnait rencontrer de grosses difficultés pour le remplacement des ATSEM et des AT. Elle reconnait aussi que la rentrée de ce point de vue a été très compliquée pour les écoles. Il n’existe pas de volant d’ATSEM contractuelles pour remplacer puisque la mairie recrute avec le CAP petite enfance et le concours d’ATSEM mais la liste du concours de l’année dernière est épuisée donc il n’est plus possible de recruter dans cette liste. Normalement, il devrait y avoir le recrutement de 26 ATSEM avant les vacances de décembre pour palier aux départs à la retraite. Le problème de recrutement va continuer à s’amplifier dans les prochaines années : 19% des agents ont plus de 55 ans : les agents partent plus vite à la retraite que la mairie n’arrive à les remplacer. La mairie va organiser son propre concours enfin d’année scolaire et le service de l’éducation va avoir une dérogation concernant le système de validation des recrutements à l’échelle de la ville qui est tous les 3-4 mois. Cela devrait permettre de fluidifier le recrutement pour les remplacements d’agents. Concernant les AT, il existe un volant de 127 contractuelles. Comme ce volant est fixe, avant de pouvoir en recruter de nouvelles, il faut que les contractuelles deviennent des stagiaires. Il doit y avoir 20 AT en plus à cette rentrée de novembre.

La mutualisation des AT est faite au détriment du nettoyage des écoles.

La Charte des métiers a été travaillée sur les éléments de pénibilité pour les agents ATSEM et AT. Elle a pour vocation l’amélioration des conditions de travail des agents et la baisse des absences (longs congés) sur le long terme. En parallèle, il y a aussi un investissement dans les locaux (mobilier ergonomique, nouvelles cuisines etc…). C’est cet ensemble de mesures et le long terme qui auront des conséquences.

Continuez à nous tenir informé-es de toute difficulté rencontrée !

Complétez le registre Santé et Sécurité au Travail quand les contraintes de la réorganisation du service des ATSEM entraînent des problèmes de sécurité et/ou d’hygiène.

Continuons à informer les parents d’élèves !

Affichons nos compteurs sur le non-remplacement sur les portes des écoles !

Informations diverses sur ce point au fil de la conversation :

• Nous regrettons que l’élaboration de la charte n’ait pas été effectuée en concertation en amont avec l’éducation nationale comme l’avait été le protocole ATSEM réalisé en 2014. Ce protocole est toujours valable.

• Les congés posés sur le temps scolaire posent des difficultés supplémentaires aux vu des problèmes liés au non remplacement. Pour la mairie, la très grande majorité des congés sont posés pendant les vacances scolaires (les ATSEM ne souhaitant majoritairement ne pas faire d’ADL).

• Nous déplorons que la priorité soit donnée au temps CLAE pour les horaires de l’ATSEM de bassin. Obligations réglementaire pour le taux d’encadrement sur le temps CLAE. La mairie est en difficulté sur le recrutement des animateurs CLAE.

Déménagements :

Le SNUipp-FSU 31 a sollicité les écoles toulousaines au travers d’une enquête. Globalement, les enseignants effectuent les cartons sur leur temps personnel ou sur le temps scolaire en présence des élèves. Nous avons évoqué plusieurs situations d’écoles pour illustrer nos propos.

Pour la mairie, les équipes ont la possibilité de choisir le déménagement « clé en main » travaillé en amont ou celui où les collègues font eux même les cartons. La mise en carton du matériel pédagogique relève des enseignants (confirmé par la DASEN) et le déménagement des parties communes est pris en charge par la mairie. Pour les écoles maternelles : la mairie met à disposition des ATSEM supplémentaires mais ne peut pas mettre en place un service garderie, sauf si l’éducation nationale banalise la journée. Pour les écoles élémentaires : c’est à l’éducation nationale de mettre des moyens de remplacement à disposition.

Au vu du nombre de déménagements à venir dans les écoles toulousaines, nous demandons qu’un dispositif commun à toutes les écoles soit mis en place en partenariat entre la mairie et l’éducation nationale et ne soit pas sujet à des négociations.

Centre de loisirs :

Pendant les vacances scolaires, les centres de loisirs sont parfois organisés depuis plus de 10 ans dans les mêmes écoles. Nous demandons qu’une réflexion et une planification entre les écoles d’un même secteur soit organisées.

Pour la mairie, le service enfance et loisirs travaille avec la liste des travaux dans les écoles. Le fait que le choix des écoles soit stable permet le stockage et la mutualisation du matériel. Les familles demandent aussi à conserver une proximité.

En faisant une rotation entre école d’un même bassin, la proximité est conservée.

La mairie a bien à l’esprit cette difficulté et donc en réflexion avec la direction enfance et loisirs.

N’hésitez pas à faire remonter les difficultés que vous rencontrez.

Commandes :

Nous avions déjà évoqué le sujet avec la mairie en mai (compte rendu ICI).

Se rajoute avec la fin des commandes la perte du budget pour les articles non reçus, épuisés ou en reliquat. Nous ne comprenons pas que ces articles ne puissent pas être facturés à la mairie et être en attente de livraison pour les écoles.

C’est une question de fournisseurs et de gestion interne néanmoins, cette remarque sera renvoyée aux fournisseurs. La mairie travail sur un outil informatique plus efficace.

Cette année, les délais entre la validation école, la validation mairie et la livraison ont été très longs.

Un nombre très important des commandes a été passé en septembre et non en mai ou juin comme habituellement. Le personnel au service des commandes n’a donc pas pu traiter aussi rapidement que les années précédentes les commandes reçues. Il est vraiment conseillé de commander 80% du budget avant juillet afin de permettre à la mairie de lisser son travail.

Nous mettons en avant les changements de collègues et les évolutions des répartitions pédagogiques à la rentrée qui ne permettent pas toujours d’anticiper les commandes.

Petits travaux, factotum et enlèvement du mobilier :

Certaines écoles n’ont toujours pas vu passer le factotum depuis la rentrée de septembre, du mobilier peut aussi rester en attente d’enlèvement pendant plusieurs semaines.

Normalement la nouvelle procédure mise en place au niveau du factotum doit apporter de la fluidité. Néanmoins il existe également des difficultés liées à l’absence des factotums qui ne sont pas remplacés. Dans ce cas, il faut systématiquement faire remonter les demandes au RTBS.

Nous évoquons également l’état de certaines écoles avec des travaux programmés mais non réalisés ou des travaux en attente d’être budgétisés.

Nous avons également abordé des cas précis d’écoles quand les équipes nous ont sollicité.

Nous contacter pour toute question !


Navigation

Articles de la rubrique

Brèves

Réunions Information Syndicale

mercredi 2 décembre 2020
Réunion d’Information Syndicale rappel de vos droits et des modalités de participation en allant voir par là

- RIS Mouvement départemental Spécial Professeur des écoles Stagiaire

  • jeudi 17 mars 17h30
  • mardi 22 mars 12h30 à l’inspe
  • jeudi 14 avril 17h30

Infos et Inscription ICI

- RIS Mouvement départemental Spécial Mesure de carte scolaire

  • mardi 5 avril 17h30 visio

Infos et Inscription ICI

- RIS Mouvement départemental

  • Mercredi 6 avril 9h
  • Mercredi 6 avril 14h
  • Mercredi 13 avril 9h
  • Mercredi 13 avril 14h
  • Mercredi 20 avril 9h

Infos et Inscription ICI

- RIS Secteur Bonnefoy école élémentaire Bonnefoy

  • Mardi 15 mars 17h

- RIS Secteur Villemur sur Tarn école élémentaire Anatole France

  • Mardi 15 mars 17h

- Réunion de secteur REP+ Toulouse Nord à la maternelle Monnet date à venir

- RIS Enseigner à l’étranger mercredi 8 juin 2022 à 14h

Infos et Inscription ICI

Et bientôt d’autres RIS !!

Se syndiquer au SNUipp-FSU 31

mercredi 25 novembre 2020
JPEG - 33.3 ko

Pétitions

vendredi 20 novembre 2020
PNG - 27.9 ko

EXIGEONS LA DEMISSION DE BLANQUER

Retraite

lundi 18 mai 2015
GIF - 140.5 ko

RÉSEAUX SOCIAUX

 

RÉSEAUX SOCIAUX

PNG - 9.5 ko