L’école à la carte ... courrier-témoignage d’une école en Education prioritaire

vendredi 18 décembre 2020
par  snu31

Comme un symbole de cette année hors norme , c’est encore une fois par les médias, à 48h de la date concernée, que la FSU et les personnels ont appris les modalités de (dés)organisation de cette fin de semaine. Lundi 14 décembre, le ministère a annoncé que les absences des élèves jeudi et vendredi seront tolérées, afin de les protéger, eux et leurs familles, dans la perspective des fêtes de fin d’année. (Communiqué de la FSU : "l’école à la carte n’est pas une réponse à l’épidémie")

Voici le courrier-témoignage des conséquences sur l’École :

M. Albérici, IENA,

S/C de Mme-M ... , IEN HG ... ,

Je me permets de revenir sur la tolérance accordée à nos élèves de ne pas fréquenter l’école en cette veille de vacances pour permettre à qui le voulait ou le pouvait de s’auto confiner.

Nous avons fait partie des écoles qui ont envoyé une demande pour être placés en télétravail ou le cas échéant en autorisation spéciale d’absence exceptionnelle pour s’auto confiner. Cette réaction était à la hauteur du nouveau mécontentement des enseignants suite à de nouvelles annonces de dernière minute de la part du Premier Ministre. La réponse sérieuse de M. Bouquet, secrétaire général, n’aura surpris personne.

Sur un ton tout aussi solennel, les conséquences sur ces deux derniers jours sont non négligeables.

Le taux d’absentéisme est de plus de 25%, un record sur notre école en comparaison des deux dernières années à la même époque . Ce sont donc des élèves qui n’auront pas terminé certains projets, qui n’auront pas pu profiter de certaines révisions, qui n’auront pas participé à des spectacles de fin d’année (ces spectacles demandent aussi du travail pédagogique en amont et ne sont pas plaqués comme certains pourraient laisser l’entendre), qui repartiront à la maison ce soir sans leurs affaires scolaires et leurs travaux de la période si utiles pour faire du lien avec l’école, qui n’auront pas pu bénéficier de certaines prises en charge (RASED ou en structures de soins). Un comble quand on a martelé que la réouverture des écoles était aussi pour permettre de combattre les inégalités déjà existantes mais empirées par le 1er confinement.

Et que dire des enseignant.es qui se sentent dénigré.es, qui sont excédé.es et fatigué.es. Le taux d’absence chez les enseignant.es cette année est semble-t-il record sur le département à en croire les réquisitions des TR formation continue et REP + et au recrutement de contractuel.les !? Cela s’explique-t-il simplement par la situation sanitaire ?

Soyez assurés, Monsieur l’IENA et Mme-M L’IEN, de mon attachement à l’ambition de réussite de tous nos élèves.


Navigation

Articles de la rubrique

Brèves

Réunion Information Syndicale

mercredi 2 décembre 2020
Réunion d’Information Syndicale rappel de vos droits et des modalités de participation en allant voir par là
RIS PIAL AESH et enseignant.e.s

Mardi 15 décembre 17h30

Inscription en cliquant ici

Se syndiquer au SNUipp-FSU 31

mercredi 25 novembre 2020
GIF - 240.9 ko

Pétitions

vendredi 20 novembre 2020
PNG - 27.9 ko

EXIGEONS LA DEMISSION DE BLANQUER

Retraite

lundi 18 mai 2015
GIF - 140.5 ko

RÉSEAUX SOCIAUX

 

RÉSEAUX SOCIAUX

PNG - 9.5 ko