Enquête PANEL de la Depp en petite section ou fichage des enfants à partir de 3 ans ... toujours NON !

lundi 3 janvier 2022
par  snu31

La DEPP (Direction de l’Evaluation, de la Prospective et de la Performance) a annoncé la réalisation d’une enquête expérimentale de janvier à mars 2021 auprès d’un panel de 1700 classes et 35 000 enfants de petite section qui seront suivi·e·s toute leur scolarité. Ce questionnaire, nominatif, est justifié ainsi :

« Nous avons choisi de commencer le nouveau panel en maternelle car désormais l’instruction est obligatoire à 3 ans et on voit bien que, par exemple, les inégalités sociales sont déjà très fortes en termes scolaires en début de CP et c’est donc très important de suivre des parcours dès l’entrée en maternelle. »

En fait, il s’agit d’une grille d’observation du comportement des élèves. Les questions, nombreuses, revêtent la forme d’une analyse comportementale de l’enfant : Répond-il mal à l’adulte ? Réagit-il de façon excessive ? A-t-il des accès de colère ? Perd-il ses vêtements ? ... Cette enquête sera complétée par une interrogation des parents sur leur situation familiale et leur implication dans les études de l’enfant. Le questionnaire que les enseignant.es devront compléter pointe essentiellement des déficits et des manques au travers d’items comportementalistes.

Voir ICI l’article du Café Pédagogique : "Agité, répondeur, désordonné, rebelle : Le drôle de questionnaire du ministère pour les 3 ans "

Cette enquête s’apparente à un fichage des enfants et de leur famille. Elle semble préparer le terrain à la constitution d’un véritable casier scolaire, au service de la normalisation et du profilage des élèves.

Le SNUipp-FSU a été reçu par le ministère et a dénoncé :
  • une étude inadaptée avec des grilles d’observation des élèves dont les questions ne relèvent pas du champ pédagogique
  • des items qui relèvent de marqueurs comportementaux
  • une nouvelle attaque contre la liberté pédagogique des enseignant.es et la volonté de contrôler les pratiques
  • enfin la lourdeur de l’enquête et la charge de travail pour les enseignant.es.

Premières réponses du ministère suite à nos interventions

  • questionnaire allégé
  • anonymisé
  • pas de retour aux familles

Nous avons de nouveau été reçu.es le 15 mars à ce sujet.

"Pas de zéro de conduite pour les enfants de 3 ans"

Cette enquête a un précédent fâcheux : le projet de loi sur la prévention de la délinquance contre lequel le collectif "Pas de zéro de conduite pour les enfants de 3 ans" s’était mobilisé. Il s’agissait du “dépistage précoce des enfants présentant des troubles du comportement” qui allait de pair avec la création d’un carnet de comportement. Il s’appuyait sur le « rapport Bénisti sur la prévention de la délinquance » rédigé en 2004. Ce projet a été abandonné suite à la levée de bouclier des syndicats et associations de parents d’élèves. Ou encore Notons un sens très sûr de la continuité dans l’inhumain : le besoin de ficher les enfants est têtu chez nos gouvernants depuis longtemps.

Stigmatisation des élèves et des familles

La DEPP semble ignorer les impacts importants de toute action d’observation. Elle ignore aussi l’effet Pygmalion, démontré par l’expérience de Rosenthal. Elle met en évidence que les élèves désignés comme « prometteurs » progressent de façon beaucoup plus nette que les autres, et certains gagnent même plusieurs points de QI. A noter que ces élèves « prometteurs » ont également été perçus comme plus performants et plus agréables que les autres.

Cette enquête fixe des attendus à l’entrée à l’école maternelle, pré-requis qui deviendraient la norme alors que de nombreux apprentissages relèvent de la compétence de l’école.

Le risque de stigmatisation des élèves les moins connivents avec l’école et leurs familles est très fort.

Ce sont les raisons pour lesquelles, le SNUipp-FSU a interpelé le ministre dès le mois d’avril 2021 dans le courrier ci-dessous.

PDF - 402.7 ko
COURRIER_MEN_PANEL_2021_DE_LA_DEPP
En plus de ces critiques de fond, cette évaluation constitue une charge de travail supplémentaire pour les enseignant.es des classes concernées, pour laquelle le ministère n’a pas prévu de compensation ( temps libéré et/ou financière). Le SNUipp-FSU 31 s’est adressé au DASEN en ce sens ( voir notre courrier ci-dessous). Si vous faites partie du panel 2021, n’hésitez à prendre contact avec nous pour en discuter de vive voix.
Dans une tribune, Véronique BOIRON, Joël BRIAND, Patrick LAMOUROUX, Christine PASSERIEUX et Maryse REBIERE réagissent suite aux nouvelles annonces du CSP sur le fichage des élèves dès 3 ans, sur la base de leurs comportements et ce jusqu’à la fin de leur scolarité. :

" Au-delà de l’école, c’est une conception de l’humain qui est en jeu : normé, calibré, trié. Le contrôle social doit être mis en place le plus tôt possible. Avec des élus et des exclus. Dès 3 ans, des enfants issus des milieux populaires vont découvrir que le monde est fait pour les surveiller, les encadrer. Ils « feront l’apprentissage douloureux de l’infériorité. » "

=> lire la totalité de l’article du café pédagogique ICI : Maternelle : Monsieur le Ministre, ça suffit !

Le SNUipp-FSU31 s’est adressé au DASEN :


Navigation

Articles de la rubrique

Brèves

Réunions Information Syndicale

mercredi 2 décembre 2020

Réunion d’Information Syndicale rappel de vos droits et des modalités de participation en allant voir par là)]

- RIS PES 04/01 de 16h à 18h INSPE Croix de Pierre Salle C30

Infos et Inscription ICI

- RIS PES 11/01 de 16h à 18h INSPE Croix de Pierre Salle C30

Infos et Inscription ICI

- RIS Villemur sur Tarn 18/01 école élémentaire Anatole France à 17h30

Infos et Inscription ICI

- RIS intersyndicale Rilhac 19/01 à 13h30 à la Bourse du Travail

Infos et Inscription ICI

- Réunion de secteur REP+ Toulouse Nord à la maternelle Monnet date à venir

- RIS Enseigner à l’étranger mercredi 8 juin 2022 à 14h

Infos et Inscription ICI

Et bientôt d’autres RIS !!

Se syndiquer au SNUipp-FSU 31

mercredi 25 novembre 2020
JPEG - 33.3 ko

Pétitions

vendredi 20 novembre 2020
PNG - 27.9 ko

EXIGEONS LA DEMISSION DE BLANQUER

Retraite

lundi 18 mai 2015
GIF - 140.5 ko

RÉSEAUX SOCIAUX

 

RÉSEAUX SOCIAUX

PNG - 9.5 ko