Nouvelles mesures sanitaires : compte-rendu de l’audience DASEN suite à notre courrier

jeudi 29 avril 2021
par  snu31

Suite au courrier adressé le 28/04 sur la mise en place des nouvelles mesures sanitaires dans les écoles et les fermetures de classesICI, le DASEN et l’IENA nous ont accordé une audience téléphonique le jour même.

Voici le compte-rendu de nos échanges :

Point sur la situation sanitaire

REMPLACEMENT

DASEN  : Il y a eu 15 contractuel.les supplémentaires effectivement recruté.es au 28/04. Dès le jour de la rentrée (26/04), une dizaine de classes étaient non remplacées. Il s’agit d’une reprise "classique" mais il est à prévoir que le nombre d’enseignant.es non remplacé.es augmente d’ici la fin de cette semaine et la semaine prochaine. L’hypothèse prévisible est celle d’un plateau élevé sur les 3 ou 4 prochaines semaines avant une baisse.

SNUipp-FSU 31 Le nombre de non remplacement dès la reprise est important, alors que 41 contractuel.le.s (26 + 15) s’ajoutent aux personnels détournés de leur mission pour faire du remplacement. Cela laisse présager d’une situation rapidement ingérable. Nous payons le manque de moyens dans l’éducation.

TESTS SALIVAIRES

DASEN 4 écoles ciblées le 26/04, ce qui représente plus de 800 tests proposés pour 500 réalisés. Il y a une fragilité sur le taux d’acceptation des parents (cf. CR audience alerte sociale ICI). Le nombre de tests que peut traiter les labos sous contrat n’est pas limité.

SNUipp-FSU 31 Nous avions demandé lors de la négociation préalable du 16/04 à ce que les demandes d’autorisation soient envoyées à tous les parents, de façon à gagner en réactivité le cas échéant.

DASEN La demande d’autorisation parentale "permanente"a été portée au niveau national et a reçu un avis favorable.

Les auto-tests ont été livrés en circonscription au moins sur Toulouse pour déploiement sur les écoles pour les enseignant.es dès cette semaine.

Réponses au courrier du SNUipp-FSU 31

1) Fermeture de classe validée par l’IEN

SNUipp-FSU 31 Dans le modèle de courrier aux parents proposé par le rectorat en cas de non accueil des élèves pour non remplacement, il est écrit que c’est le directeur ou la directrice qui prend la décision de fermer la classe, après validation de l’IEN. Cette formulation délègue la responsabilité de la fermeture aux équipes. Ce n’est pas acceptable, nous demandons à ce que la communication soit rectifiée et les fermetures de classe soient portées par la hiérarchie. Ce n’est pas aux équipes d’assumer les conséquences des évolutions du protocole ni le manque de moyens.

DASEN Nous ferons un rectificatif sur les éléments de langage à transmettre aux parents. La proposition de courrier portera la mention " fermeture décidée par l’IEN". En cas de difficulté, il ne faut pas hésiter à renvoyer les parents "récalcitrants" vers l’IEN ou le DASEN

  • N’hésitez pas à nous contacter si besoin et continuez à compléter l’enquête sur les journées non remplacées ICI
  • Nos propositions de courrier aux parents ICI

2) Élèves qui arrivent seul.es à l’école ( transports scolaires, temps périscolaire ou non accompagné.es)

DASEN Ces situations seront à la marge car "peu d’enseignant.es préviennent le matin même". Dans la majorité des cas, les parents auront été prévenus la veille. Le cas échéant, il faut accueillir ces élèves le temps de prévenir les parents pour qu’ils viennent les récupérer. On ne doit pas les répartir dans d’autres classes. L’application du protocole et du non brassage doit être stricte.

SNUipp-FSU 31 Cela questionne sur la prise en charge de ces élèves, en termes de sécurité et de responsabilité...

DASEN"Toute personne de l’école" (personne municipal, ATSEM, AESH, service civique...) peut prendre en charge ces élèves, car dans cette période exceptionnelle, nous devons tous aller au-delà de nos missions et de nos statuts. C’est un principe de solidarité qui prévaut." "L’IEN endossera la responsabilité en cas de problème".

SNUipp-FSU 31 Si la situation se présente il faut demander un écrit à l’IEN : exposer la situation par mail en mentionnant les conditions de prise en charge des élèves sous couvert de l’IEN. Mettez-nous en copie et n’hésitez pas à nous solliciter.

3) Continuité pédagogique

DASEN Quand une classe est fermée pour enseignant.e non remplacé.e, la continuité pédagogique peut être interrompue pour quelques jours si personne n’est disponible pour assurer la continuité pédagogique. Il y a la possibilité de solliciter des personnels en ASA pour l’assurer. Se fait "de gré à gré" avec l’IEN et les collègues concerné.es.

SNUipp-FSU 31 Dès le début de la crise sanitaire, nous avons demandé la mise en place de mesures qui garantissent le fonctionnement de l’école en toute sécurité et le maintien de leur ouverture sur le long terme. Mesures qui doivent s’accompagner d’une augmentation des moyens pour assurer notamment les remplacements... Ce manque d’investissement dans l’école conduit aujourd’hui à entériner la déscolarisation de fait d’élèves. C’est une remise en cause de la continuité du service public d’Éducation qui n’est pas acceptable.

4) Accueil prioritaire

DASEN Les enfants des personnels prioritaires dont la classe est fermée peuvent être accueillis dans les collèges cette semaine, y compris pour les élèves du 1er degré. A partir de la semaine prochaine, les collèges ré ouvrant, fin de l’accueil prioritaire.

5) Équipes Éducatives et de Suivi de Scolarisation

DASEN A éviter sur le temps scolaire ou à basculer en visio afin d’éviter le brassage des élèves. Il faut privilégier celles qui ont un impact sur l’orientation des élèves. "Il faut prioriser", nous n’avons pas le choix depuis un an.

6) Formation en constellation

SNUipp-FSU 31 Alors que l’institution demande de faire des choix en ne maintenant que les priorités, nous nous questionnons une nouvelle fois sur le maintien des formations en constellation à tout prix.

DASEN Il y aura une information aux IEN pour annuler les constellations et récupérer les journées dues par les 80% pour assurer du remplacement ordinaire.

7) Inclusion ULIS et UPE2A

Les inclusions des élèves des dispositifs ULIS et UPE2A sonT maintenuEs. Ce sont des élèves fragiles.

8) Décloisonnements

Les décloisonnements doivent être annulés y compris dans les groupes de brassage.

L’école ne pourra fonctionner, à court et à long terme, sans moyens supplémentaires.

=> Communiqué de presse intersyndical ICI "Pour que l’école tienne : adapter, vacciner, recruter "

C’est un vrai plan de programmation de recrutements statutaires qui doit être décidé. Le SNUipp-FSU continue de revendiquer un vrai plan d’urgence pour l’école avec des créations de postes d’enseignant.es, de Psy-EN, de personnels administratifs, santé et sociaux, vie scolaire dans les écoles et les établissements pour la rentrée de septembre, pour annuler les fermetures de classes et de postes, répondre aux inégalités qui se creusent, et pouvoir anticiper une possible poursuite de la crise sanitaire.


Navigation

Articles de la rubrique