Circulaire d’application des nouvelles dispositions du CAPPEI

vendredi 30 avril 2021
par  snu31

Circulaire d’application des nouvelles dispositions du CAPPEI

La circulaire n°12-2-2021 (ICI) d’application du CAPPEI est sortie avec les nouvelles dispositions issues des textes du décret n°2017-169 modifié et des deux arrêtés du 10 février 2017 modifiés.

L’introduction de l’obtention du CAPPEI par la Validation des acquis de l’expérience professionnelle (VAEP) (ART. III)

Le CAPPEI est destiné aux enseignant.es du 1er et du second degré et vise à attester de la « qualification » des enseignant.es « appelés à exercer leurs fonctions dans les écoles, les établissements scolaires et les établissements et services accueillant des élèves présentant des besoins éducatifs particuliers liés à une situation de handicap, de grande difficulté scolaire ou à une maladie est à contribuer à la mission de prévention des difficultés d’apprentissage et d’adaptation à l’enseignement ».

Le CAPPEI par la VAEP est accessible aux enseignant.es titulaires ou contractuels avec un CDI et qui justifient de cinq ans d’exercice en tant qu’enseignant dont trois ans à temps complet dans le domaine de l’enseignement adapté ou de la scolarisation des élèves en situation de handicap ».

Trois étapes :

ICI

Livret 1 :

Pour l’obtention du CAPPEI par la VAE, les collègues devront déposer leur candidature par le biais d’un dossier de recevabilité (livret 1) avant les vacances d’automne au près du recteur de l’académie ; Ce livret devra rendre compte des motivations et de l’expérience professionnelle. Une commission validera ensuite la recevabilité de la candidature.

Livret 2 :

Si la candidature est jugée recevable, le candidat doit renseigner le livret 2 qui a pour objectif de « mettre en valeur des connaissances, des aptitudes et des compétences qui ont été développées au fil de l’expérience…. Le candidat doit présenter et analyser au maximum trois activités significatives mises en œuvre dans les domaines de l’adaptation scolaire et de la scolarisation des élèves en situation de handicap ».

Un accompagnement à la préparation du dossier et à l’entretien est proposé par la circonscription ASH : le/la candidat.e peut à sa demande recevoir l’aide d’un conseil pédagogique et disposera d’un.e tuteur.trice désigné.e par la circonscription ASH.

Entretien avec un Jury :

L’entretien avec le jury est mené à partir du livret 2 :15 minutes de présentation et un entretien d’une durée de 45 minutes.

Le jury ne sera alors composé que de 3 personnes :

  • un IEN chargé de l’ASH ou un IA IPR chargé d’une mission pour l’adaptation scolaire et la scolarisation des élèves en situation de handicap ;
  • un IEN du premier degré ou un IA IPR de discipline ou un inspecteur de l’Éducation nationale de l’enseignement général ou de l’enseignement technique ou une ou un directeur académique des services de l’éducation nationale ou son adjoint ; »
  • un.e enseignant.e avec le même parcours de formation.

Les collègues détenteurs-trices de la certification CAPPEI pourront bénéficier comme les autres des 100 h de formation en stage MIN (Module de formation d’Initiative Nationale).

Pour le SNUipp-FSU , ces décrets portent le risque d’une diminution des départs en formation, voire d’une suppression des formations et ouvriraient ainsi la voie à une dévalorisation de la formation. Le SNUipp-FSU a très clairement exprimé le risque de voir l’accès au CAPPEI via la VAE devenir la voie principale de certification. Si le SNUipp-FSU a permis par ses interventions sur cette circulaire de faire inscrire les notions de prévention, d’adaptation et d’éviter les seules missions d’inclusion ou de personnels ressources de l’école inclusive, il n’en reste pas moins que cette nouvelle forme d’obtention du CAPPEI risque de peser très fortement sur la qualité du métier d’enseignant.e spécialisé.e. Il n’y a pas une volonté de la part du ministère d’offrir plus de choix de stage MIN (formation continue de l’enseignement spécialisé) obligatoires pour les certifié.es CAPPEI, qui doivent bénéficier de 100h de formation. Il doit par ailleurs garantir à l’avenir des départs en formation permettant de répondre aux besoins.

Le SNUipp-FSU porte la nécessité de développer la formation spécialisée si utile aux élèves les plus fragiles du système éducatif. L’introduction de la VAE peut conduire à terme à ne plus faire partir les collègues en formation, et porte le risque de modifier le cœur de nos métiers d’enseignant.es spécialisés en détruisant notamment l’aspect recherche de nos formations.

Le SNUipp-FSU maintien son exigence d’une formation de qualité et veillera à maintenir le droit d’accès à la formation spécialisée en fonction des besoins du terrain. Il exigera les garanties d’un développement des départs en formations spécialisées avec une formation de qualité à 750 h.


Navigation

Articles de la rubrique

Brèves

Réunion Information Syndicale

mercredi 2 décembre 2020

Réunion d’Information Syndicale rappel de vos droits et des modalités de participation en allant voir par là)]

- RIS Carrière : CHANGER DE VOIE - Mercredi 2 juin 2021

Infos et Inscription ICI

- RIS ENSEIGNER HORS DE FRANCE - mercredi 9 juin 2021

Infos et Inscription ICI

Se syndiquer au SNUipp-FSU 31

mercredi 25 novembre 2020
JPEG - 33.3 ko

Pétitions

vendredi 20 novembre 2020
PNG - 27.9 ko

EXIGEONS LA DEMISSION DE BLANQUER

Retraite

lundi 18 mai 2015
GIF - 140.5 ko

RÉSEAUX SOCIAUX

 

RÉSEAUX SOCIAUX

PNG - 9.5 ko