Formulaire de liaison pour PES 2021/2022

jeudi 10 juin 2021
par  snu31

Le rectorat s’est engagé à ce les PES soient affecté.es sur leur berceau de stage avant la sortie des classes.

Afin qu’ils/elles puissent se positionner sur les écoles en ayant connaissance du niveau (envisagé) et de l’organisation propre à l’école et afin qu’ils/elles puissent entrer en contact avec vous rapidement

merci de compléter les renseignements ci-dessous que nous pourrons communiquer aux lauréat.es dès qu’ils auront connaissance de leur affectation.

Le SNUipp-FSU porte un projet de formation initiale de la 1re année de licence jusqu’à la deuxième année de titulaire validée par un master, avec de véritables pré-recrutements dès la 1re année de licence, un concours en fin de L3 suivi de 2 années pleines et entières de formation initiale, validées par un Master.

Ce formulaire est destiné aux écoles qui vont accueillir des PES à la rentrée 2021.

Formulaire de liaison pour prise de contact des PES 2021/2022
[Obligatoire] :
:
Type de l’école [Obligatoire] :
[Obligatoire] :
[Obligatoire] : ?
:
: ?
: ?

Les modalités d’alternance seront les mêmes que celle de l’année en cours : binôme de PES avec une alternance 2 semaines / 2 semaines (mise en place progressive en P1.) Nous portons depuis plusieurs années la nécessité d’accompagner les équipes dans l’accueil d’un binôme de PES, en allouant notamment du temps pour penser et permettre un accueil plus serein du binôme de PES... Dans le cadre contraint de cette année de formation, il n’y a pas, pour le SNUipp-FSU, de modalités d’alternance satisfaisantes. C’est bien l’architecture même de formation qui ne permet pas une entrée dans le métier dans de bonnes conditions des collègues et en fait peser la charge sur les équipes. Cela va continuer de se dégrader puisque le ministre met en place dès la rentrée de septembre la réforme de la formation initiale avec un recul d’une année du concours ( en M2 et plus en M1) et des contrats de contractuel-les pour certains M2 (en guise de stage). Nous nous opposons très fortement à cette remise en question du statut d’enseignant fonctionnaire et de l’entrée de la précarisation de notre métier. Notre article ICI.