Compte-rendu Conseil de formation du 23 juin 2021 : "MODESTE et REALISTE "

lundi 28 juin 2021
par  snu31

Le conseil de formation est une instance qui réunit des représentant.es, acteurs.trices de la formation initiale avec l’administration et les organisations syndicales représentatives. Sont présentés bilans et perspectives sur les questions de formation initiale et continue.

Présent.es :

DASEN – DASEN adjoint - IENA – 2 IEN – DAFPEN – CPD formation continue - INSPE (mention MEEF) – 1 CPC – 2 directions d’école d’application

« Un plan de formation modeste et réaliste »

Tels sont les propres mots de l’Inspecteur d’Académie pour qualifier son PDF 2021-2022 qui se heurte à l’incontournable question des moyens… Tout un programme ou plutôt non, pas grand-chose au final sauf à nous laisser penser que la normalité, le réglementaire doit maintenant être salué quand il est respecté !!!

Pour le SNUipp-FSU, la formation des enseignant.es est essentielle encore plus dans la période que nous traversons pour permettre aux équipes de se retrouver, d’échanger, de construire et de se former pour collectivement affronter l’énorme défi des inégalités qui se sont encore creusées.

=>lire notre déclaration liminaire ICI

4 focales pour ce plan de formation :

  • Formation pour la direction d’école

Les textes réglementaires prévoient 5 semaines.

En compensation de l’année blanche pour les néo-directeurs.trices 2020-2021 : 2 semaines ( au lieu de 5)

Pour les néo-directeurs.trices : 4 semaines ( au lieu de 5)

  • Pondération en REP +

Les textes réglementaires prévoient 18 demi-journées de pondération : 12 demi-journées de concertation + 3 jours de formation. Les temps de concertation seront sacralisés mais la formation de 3 jours est supprimée !. Toutes les écoles en REP+ seront en constellation à la rentrée 2021.

  • Plan langue
  • Poursuite des plans maths et français conformément aux directives nationales, via les animations pédagogiques et les constellations.

Formation initiale

La réforme de la formation voulue par Blanquer entre en application à la rentrée 2021.

Principaux changements :

  • un concours repoussé à la fin de la deuxième année de master, sans aucun dispositif d’accompagnement des étudiant-es. Comment démocratiser l’accès au métier et résoudre le manque d’attractivité vers les métiers enseignants dans de telles conditions ?
  • Une formation dégradée sous prétexte d’une préprofessionnalisation avec le nouveau Master MEEF en l’alternance permettant d’utiliser des étudiant-es non recruté-es dans des missions d’enseignement
  • des lauréat-es affecté-es à temps plein en responsabilité de classe.
Comme entre 2010 et 2014, l’entrée dans le métier des nouveaux enseignant-es sera donc sacrifiée. Cette réforme de la formation initiale vient s’intégrer parfaitement au projet du ministre pour l’école : économiser des moyens, centrer les contenus de formation sur les fondamentaux, former des enseignant.es disposé.es à appliquer les consignes ministérielles plutôt que concepteur.trices et préparer un recours toujours plus important aux contractuel.les. En cohérence avec la loi de transformation de la Fonction Publique. Cette réforme de la formation initiale va dégrader encore les conditions de travail et d’études mais, en plus, engager une modification profonde de la conception même du métier enseignant.

PNG - 518.7 ko

Cliquez sur l’image pour agrandir le tableau.

Etudiant.es en master alternant sous statut de contractuel.le

Contrat

12 mois à 1/3 temps en classe pendant le master MEEF avec une rémunération de 865€ brut/mois.

Supports pour contractuel.les alternant.es

74 berceaux retenus. D’après l’administration, 79 écoles auraient été contactées pour les informer de l’éventuelle arrivée d’un.e alternant.es sur la décharge de direction. Ils et elles seront affecté.es en même temps que les TS ( ex TRS) autour du 9 juillet.

Entretiens

Les entretiens ont lieu fin juin. Critères retenus :

  • notes du 1er semestre
  • boursier-es/non boursier-es
  • situation familiale

Semaine d’accueil

Ils-elles seront accueilli-es fin août avec un « kit de secours » dans le même cadre que les PES à l’INSPE. Ils et elles seront encadré-es par les PEMF sur 4 demi journées. Un accueil dans les écoles et par la circonscription est également prévu.

Modalités d’affectation alternant.es et PES dans les écoles

En distanciel via la DPE qui adressera aux intéressé.es une liste de vœux à classe

APC

Reconduction par le DASEN de la possibilité d’être exempté.e d’APC pour les PES et les alternant.es qui en font la demande. Le SNUipp-FSU se satisfait de cette décision qui constitue une reconnaissance, insuffisante certes, de la charge de travail que pèse sur les stagiaires.

Situation des M.A.T

Des M.A.T accompagneront ces étudiant.es en mission d’enseignement dans les écoles. Ces missions de formation initiale sont aujourd’hui assurées par des PEMF ou CPC, c’est-à-dire par des enseignant.es certifié.es qui ont eux-mêmes ou elles-mêmes suivi une formation conséquente. De même qu’enseigner s’apprend, apprendre à enseigner demande une qualification reconnue ainsi que du temps de décharge. Or à la rentrée, ces tuteurs et tutrices le feront sans formation conséquente, sur des temps non visibles et avec une rémunération deux fois moins importante ! ( 600 euros/an pour le suivi d’un.e alternant.e).

Le SNUipp-FSU 31 a demandé un cahier des charges clair pour ces personnels qui encadreront les alternant.es à partir de l’année prochaine et a questionné sur le statut de formateur.trice, la rémunération et la formation.

Réponses de l’administration :

  • repose sur le principe du volontariat
  • compensation financière de 600€ - Formation de 2 jours avec CPC et CPD en début d’année avec remplaçant.es (inscrit au PDF)
  • le statut des tuteurs reste en questionnement. L’IENA nous donnera des précisions.

PES 2020-2021

140 PES Formation jugée satisfaisante 3 démissions 32 convocations devant le jury au niveau académique Oral de titularisation : 6 avis réservé et un avis défavorable

PES 2021-2022

Affectations connues le 5 ou 6 juillet. Possibilité de prendre contact avec la circonscription pour mise en contact avec le ou la binôme. Binôme en classe : 2 et 3 septembre PES 1 en classe : 06 au 10 septembre PES 2 en classe : 13 au 17 septembre + jour de tuilage Tutorat mixte : 15 septembre

Formation continue

Les 18h de formation :

1/3 ou ¼ des enseignant.es d’une circonscription auront une formation en constellation et les autres des formations sous le format d’animations pédagogiques.

Le SNUipp-FSU 31 porte la nécessité de la construction collective et de l’adhésion des équipes aux formations proposées. Le resserrement toujours plus important sur les maths et le français est loin de répondre aux besoins des collègues et des équipes.

Animations pédagogiques :

6h en maths (focale sur la géométrie dans les 3 cycles/accompagnement CPD maths))

+ 6h en français (thématiques variables selon les cycles)

+ 6h « autres thèmes » sur candidature individuelle (propositions des circonscriptions + propositions des groupes départementaux + propositions des partenaires)

Pour les « autres thèmes » :

Ces 6 h ne concerneront ni les T1 et T2 qui auront 3h « savoir nager » + 3h autour de l’inclusion des élèves en situation de handicap, ni les directrices-teurs ( formation continue des directions d’école) et ni les équipes engagées dans le dispositif langues "EMILE".

Tous les autres enseignant.es du département auront la possibilité de s’inscrire à la formation de leur choix mais la règle de la.du premièr.e inscrit.e – premièr.e servi.e sera appliquée !

Le SNUipp-FSU a dénoncé cette règle profondément inéquitable et pouvant empêcher certaines équipes de s’engager dans des projets d’écoles.

Constellations :

Toutes les écoles en REP+ seront en constellation à la rentrée 2021.

L’objectif est d’augmenter le nombre d’enseignant.es participant aux constellations.

Les 30h de formation seront réparties en :

• 18h sur les temps d’animation pédagogique

• 12h sur temps de classe donc 6h remplacées et 2x 3h en co intervention avec 1 CPC sur le thème choisi

Pour le SNUipp-FSU, dans la théorie, le format des constellations avec des échanges de pratiques, des aller-retours entre théorie et pratique ainsi que la constitution de petit collectif de travail peuvent permettre des modalités de formation plus participatives avec une meilleure adhésion des équipes. Dans la réalité, le manque de moyen de remplacement a très souvent réduit les constellations aux 18h d’animations. La réduction du champ des constellations au plan maths et français ont aussi parfois éloigné le sujet des réels besoins du terrain. Lire notre analyse sur les constellations "Formation en constellations : décryptage/le SNUipp-FSU interpelle le DASEN"

La rédaction du projet d’école sera effectuée sur la journée de solidarité.

Le nouveau plan de formation ministériel autour de la laïcité ne concernera que les formatrices-teurs.

Pré-rentrée : 2 jours laissés au libre choix des équipes avec possibilité d’effectuer les 2 avant la rentrée.

CAFIPEMF :

La nouvelle formule intègre pour les candidats au CAFIPEMF 5 semaines de formation statutaire. En raison du manque de moyen de remplacement dans notre département, les 5 semaines remplacées sont réduites à 3 semaines. La formation sera organisée avec :

  • 1 semaine à l’INSPE remplacée
  • 1 semaine à l’INSPE pendant les vacances d’automne
  • 2 semaines remplacées de suivi CPC et/ou PEMF
  • 2 jours d’observation lors de l’accueil des PES en août

Circulaire, analyse et décryptage du SNUipp-FSU : ICI

Voici donc en résumé les formations remplacées dans notre département … aucune formation à inscription individuelle … uniquement des formations statutaires et même pas en totalité.

Nous sommes bien loin des préconisations du rapport du CNESCO « Formation continue et développement professionnel des personnels d’éducation » ( à lire ICI )

JPEG - 112.8 ko

Cliquez sur l’image pour agrandir le tableau.