Congé de Formation Professionnelle 2022-2023 : Circulaire, barème et commentaires

dimanche 21 novembre 2021
par  snu31

Accentuation du poids des critères de l’employeur et par conséquent diminution des points pour antériorité des demandes !

Demande à faire entre le lundi 29 novembre et le vendredi 17 décembre 2021 en se connectant à l’adresse web de la circulaire.

Le SNUipp-FSU 31 accompagnera tous les collègues dans leurs demandes de congé formation.

N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour plus d’informations.

Déjà l’an passé, les critères avaient été modifiés empêchant le départ de collègues qui avaient fait plusieurs demandes puisque le nombre de départs possible restait inchangé. Cette année de respiration souvent essentielle pour les collègues ne doit pas être soumise à des critères d’efficacité et d’adaptation aux besoins de l’employeur.

Le SNUipp-FSU 31 défend un système qui permet à toutes et tous de partir en congé de formation, sans jugement ni tri sur les formations demandées. Comme l’an dernier, nous dénonçons les conséquences de la mise en place du new management public, qui se traduit par de nouveaux reculs des droits des personnels. Les bonifications RH tendent toujours plus à trier, classer et mettre en concurrence les collègues, en octroyant des points en fonction des projets. Le SNUipp-FSU 31 reste opposé à la mise en place des critères sur le choix de type de formation des collègues. Nous réaffirmons que le droit au congé de formation est un droit de tous les personnels et pas un droit de l’Institution.

Cette année, les critères d’efficacité et d’adaptation aux besoins de l’employeur ont été amplifiés, diminuant encore plus les chances de départ des collègues ayant effectué plusieurs demandes...

De nouveau dans la circulaire de cette année, l’administration a maintenu l’obligation « d’obtenir des inscriptions au titre de la formation continue », et un devis de la formation prévue. Cet ajout dans la circulaire ne repose sur aucune base légale et contraint les collègues à prendre contact avec des services administratifs des lieux de formation, parfois difficiles. D’autre part, depuis la loi LRU, les universités sont autonomes et font payer les inscriptions au titre de la formation continue beaucoup plus cher que les inscriptions « classiques ».

En cas de désistement, la/le candidat.e perd son ancienneté de demande, sauf s’il s’agit d’un refus de l’organisme formateur...

La circulaire et l’annexe (barème) :

PDF - 1.5 Mo
Circulaire CFP 2022-2023
PDF - 45 ko
Annexe CPF 2022-2023